jeudi 28 avril 2011

La matrice des contradictions techniques

La matrice des contradictions techniques est l'un des outils les plus connus de TRIZ.

Pourtant, Genrich Altshuller, concepteur de TRIZ, et de cet outil, prit ses distance vis à vis de lui.
Pourquoi? Parce que l'usage qui en fut fait à l'époque le détournait de son objectif initial. On utilisait la matrice comme outil lors de séances de brainstorming. De plus, le niveau des solutions trouvées à l'aide de la matrice est relativement modeste.
Pour autant, cet outil peut être efficace lorsqu'il est bien employé.
La matrice de contradictions et là pour traiter des contradictions techniques. Un petit rappel sur un exemple concret est dans ce post , à propos du parapluie.
La matrice est formée de 39 lignes et 39 colonnes. A chaque ligne et à chaque colonne correspond un paramètre technique. La ligne identifie le paramètre a améliorer, et la colonne le paramètre qui se dégrade lorsque l'on améliore l'autre paramètre.


A titre d'exemple, les 8 premiers  paramètres de la matrice:
  • 01 - poids de l'objet mobile
  • 02 - poids de l'objet statique
  • 03 - longueur de l'objet mobile
  • 04 - longueur de l'objet statique
  • 05 - surface de l'objet mobile
  • 06 - surface de l'objet statique
  • 07 - volume de l'objet mobile
  • 08 - volume de l'objet statique
le paramètre à améliorer est cherché dans les en têtes de ligne de la matrice, et le paramètre qui se dégrade est recherché dans les en-têtes de colonne.
La cellule à l'intersection de la ligne et de la colonne en question contient les principes inventifs à utiliser, par ordre d'occurrence (le premier a statistiquement plus de chances d'être utilisé que le dernier) .
Ainsi, si l'on est face à un problème à résoudre, pour lequel :
  • Le paramètre qui se dégrade est la vitesse (paramètre 9)
  • Le paramètre à améliorer est la stabilité de l'objet (paramètre 13)
On cherchera les principes à appliquer dans la cellule à l'intersection de la colonne 9 et de la ligne 13, soit les principes suivants:
Chacun de ces principes (il y en a au total 40) est accompagné d'une description détaillée.

Voila, il ne vous reste plus qu'à identifier un problème, définir quels sont les paramètres techniques qui s'opposent, et appliquer les principes préconisés.
Vous trouverez des versions de la matrice en ligne, ainsi que la liste des 39 paramètres et des 40 principes inventifs.
D'autres outils de TRIZ, comme les vépoles, par exemple,  permettent d'atteindre des niveaux d'inventivité bien plus grands.
Et puis résumer TRIZ à une matrice, comme c'est souvent le cas, ne fait qu'inciter à penser qu'une matrice suffit pour inventer, ce qui est loin d'être le cas.

A voir aussi:

The invention song
Les principes de la matrice les plus utilisés
La page consacrée aux principes

    Enregistrer un commentaire